Break, du hip hop en salle obscure

Nouvelles de la Danse

Dansant / Nouvelles de la Danse 51 Views

Pourquoi ne pas rechercher un peu de fraîcheur dans une salle de cinéma ? Break s’annonce comme le divertissement chorégraphique de l’été.

Ce long métrage de danse et, « en même temps », de fiction, réalisé par Marc Fouchard permet au grand public ciblé par M6 de découvrir l’univers du hip hop, danse urbaine et suburbaine s’il en est. Prenant prétexte la recherche du père, les scénaristes nous font passer du confort bourgeois dans lequel la jeune protagoniste mène une vie double – d’étudiante en fac de droit, si l’on en croit les manuels et les codes civils des éditions Dalloz qui garnissent sa bibliothèque et de danseuse aérienne attirée par le hip hop – à celui, plus modeste, d’un hôtel du 9-3. Le récit mélo intègre des séquences de danse très variées, qui vont de la routine alpine façon Trisha Brown, Bruno Dizien et Laura de Nercy (est-il fait allusion ici à la théorie du premier de cordée ?) au numéro circassien et, bien sûr, à la breakdance annoncée. La beurette dionysienne Sabrina Ouazani marque la bande de sa forte présence. Le comédien et athlète Kevin Mischel mène quant à lui la danse et contribue avec d’autres – Kamel Archach, Mohamed Belarbi, Laure Sinic – à la chorégraphie d’ensemble que signe Simhamed Benhalima.

Nicolas Villodre

Break, de Marc Fouchard, 96’, au cinéma depuis le 18 juillet 2018.

Break – Bande-annonce

Comments